IN MEMORIAM

GEORGES GRANDPERRIN

Georges, Hippolyte, Edouard et Elisée GRANDPERRIN

Né le 18 mai 1890 à Orthez - Décédé le 30 décembre 1971 à Nice

(Père spirituel des Foyers de la Marine nationale)

 

Voir : "Une carrière au service des Foyers" dans la rubrique "Récits - Témoignages"

Voir aussi : "Trophée Grandperrin"

 

"Je le revois encore Georges Grandperrin, en ce jour de novembre 1945 où il vint me rendre visite pour la première fois dans "mon" premier Foyer de la rue Thiers à Cherbourg. Il accompagnait l'amiral Peries qui devait, quelques jours plus tard, devenir le premier chef du Service central des sports et foyers de la Direction du personnel militaire de la marine. Dès l'abord, je fus saisi par l'ardeur et la foi qui émanaient de sa personne. Et je ne doutai pas une seconde que la voie qu'il préconisait fût la bonne : créer un "Foyer du marin" (comme on disait alors) dans chaque port, avec des Foyers annexes dans les diverses unités de la région ou de l'arondissement maritime, dirigés et animés par un personnel civil motivé formé spécialement à cet effet."

(Ndlr : extrait d'un article écrit par R.J. Charpentier - Cols Bleus n° 2046 du 9 septembre 1989)

 

 

 

Ci-dessus, en hommage à "l'ancêtre" (comme il se nommait lui-même), un portrait à l'aquarelle de G.E. Grandperrin réalisé par le D.F. Robert Pizay en 1968.

 

 

 

Carte postale éditée pour le centenaire de G.E. Grandperrin

 

(Ndlr : lire "Georges Elisée Grandperrin" et non pas "Georges Elysée Grandperrin" comme mentionné sur la carte postale)